Le lait de jument

En vérité le lait de jument c’est quoi ? C’est la substance produite par la jument pour nourrir son poulain. De fait, le lait de jument contient beaucoup de lactose, peu de lipides et beaucoup de vitamine C. C’est pourquoi ses qualités gustatives et sa composition proche du lait maternel humain le rendent alors adapté comme substitut pour l’alimentation des nourrissons.

La grande ressemblance entre le lait de jument et le lait de femme démontre qu’ils sont, tous deux, très riches en albumines et globulines. Ces deux derniers, sont, autrement dit, les protéines du lactosérum. La relation qui permet cette ressemblance est tout simplement que ce sont des monogastriques. De fait, l’appareil digestif de l’humain ou la jument est beaucoup moins développé que chez les ruminants, la richesse des acides gras non saturés et des vitamines, apportée par le foin et l’herbe, est alors restituée lors de la digestion.

En même temps, le lait de jument a, généralement, un goût similaire au lait de coco. Mais les qualités nutritionnelles et le goût du lait varient essentiellement en fonction de l’alimentation apportée aux juments. Et aussi en fonction du temps et des températures. En bref, la nature est bien faite.

Voici ci joint un tableau de la composition des laits de Jument, d’humain, et de vache (en g/100 g, sauf pour le pH sans unité) :

  Jument Humain Vache
pH 7,18 7,0 – 7,5 6,6 – 6,8
Protéines 1,5 – 2,8 0,9 – 1,7 3,1 – 3,8
Lipides 0,5 – 2,0 3,5 – 4,0 3,5 – 3,9
Lactose 5,8 – 7,0 6,3 – 7,0 4,4 – 4,9
Résidu 0,3 – 0,5 0,2 – 0,3 0,7 – 0,8

 

Définitions et intérêts des principaux composants du lait :

Commençons par les Albumines : elles forment le groupe le plus important des protéines de l’organisme. Elles se trouvent dans le plasma sanguin, le liquide cérébral et les muscles. Elles participent au transport des sels, de l’eau et des hémoglobines.

Un autre composant est la Globuline : deuxième groupe primordial des protéines de l’organisme. Les globulines servent au transport de substances insolubles dans l’eau. Elles sont la base de l’immunité et de la résistance. Elles forment également des anticorps et sont responsables de la cicatrisation et du transport des hormones et des enzymes.

Les caséines quant à elles, sont les protéines du lait qui sont divisées en sel de calcium insoluble par des enzymes ou un acide.

Les précieux Acides gras insaturés essentiels : l’organisme ne peut pas les fabriquer lui-même. Ils ont des fonctions vitales dans le corps. Ils servent entre autres à la fabrication des hormones et jouent un rôle important pour éviter l’hypertension, un taux de cholestérol élevé …

C’est enfin au tour du Lactose : contrairement à ce que l’on pense, c’est le glucide du lait le plus important. Pour résumer, il est favorable à la digestion et fortifie la flore intestinale naturelle.

Les Acides aminés et peptides : ce sont les plus petits éléments de construction des protéines de l’organisme.

Et pour finir, retrouvez les vitamines : ce sont des combinaisons organiques vitales qui ne sont pas fabriquées par l’organisme ou sont en quantité insuffisante et qui doivent être absorbées avec les aliments.

Tout d’abord vient la Vitamine A : elle protège de certaines maladies des yeux (héméralopie). Elle contribue à la protection, à la formation et au bon fonctionnement de la peau et des muqueuses.

Ensuite la Vitamine B1 : elle est nécessaire dans la protection des nerfs ; un déficit peut provoquer des affections graves notamment du système nerveux central.

On continue avec la Vitamine B2 qui elle, est favorable à la croissance et au développement physique.

La Vitamine B12 : elle, a une influence sur le métabolisme des lipides et glucides, ainsi que sur la fabrication des protéines, du sang et du tissu nerveux.

Vient ensuite la plus connue, la Vitamine C qui stimule le métabolisme ; fortifie le système immunitaire et la résistance, participe à la fabrication des tissus, des os et du sang.

Et enfin, on termine avec la Vitamine E qui protège les autres vitamines et les hormones. Améliore la résistance des globules rouges et stimule la fabrication et la fonction des glandes génitales et des hormones.

D’une certaine manière le lait est essentiel pour nous. Et il est également essentiel pour notre peau grâce à ses pouvoirs.

Vertus dermatologiques du lait de jument 

Les vertus dermatologiques suivantes ont été formulées par une pharmacienne vétérinaire, ancien membre de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA). Pour faire court, le lait de jument :

  • Hydrate et adoucit la peau en profondeur
  • ensuite il maintient le pH de la peau
  • Lutte contre le vieillissement de la peau et les rides
  • Agit aussi bien sur les peaux grasses à tendance acnéique grâce à son pouvoir antibactérien
  • Diminue les démangeaisons et apaise en même temps les inflammations
  • Cicatrise et protège la peau

Et en même temps, selon des témoignages de notre livre d’or, le lait de jument est également bénéfique dans les cas d’affections cutanées telles que l’acné, l’eczéma, les allergies de la peau, le psoriasis, la neurodermite, etc. En bref, le lait de jument est juste parfait. Pour lire notre livre d’or cliquez ici.

La qualité de notre lait :

De plus, comme nous l’avons vu précédemment, la qualité de l’alimentation est un facteur important pouvant influencer la qualité du lait tout comme les conditions de vie de l’animal.

Les juments dont le lait a permis la création de la marque « Lait de Jument de Camargue » bénéficient de deux atouts fondamentaux :

Premièrement, elles sont de Pure race Camargue

Deuxièmement, nos juments se nourrissent principalement au Foin et à l’herbe de Crau

En bref, l’association des vertus issues à la fois du lait de jument, du Foin de Crau et en même temps des Terres Camarguaises donne ainsi au lait de Jument de Camargue des bienfaits reconnus. Mais n’oublions jamais que les vertus du lait dépendent également et surtout du bien être des juments qui est et reste le point le plus important.

Pour finir, le lait de jument :

Pour conclure, nous essayons au maximum de produire un lait d’excellente qualité en privilégiant le bien-être de nos juments et de leurs poulains ainsi que leurs santés.

Après ces explications vous serez donc incollables sur le lait de jument, que pensez vous alors, si vous choisissez vous même l’article suivant ?
Nous vous proposons donc de vous envoyer un mail ou un texto pour nous tenir au courant d’un sujet qui vous tient à coeur. Nous serions vraiment ravis d’éclairer vos pensées.

Vous souhaitant de bonnes fêtes de fin d’année, nous vous disons à très vite pour l’année prochaine !